Arnaque sur Internet: les allumeuses de Skype

skype piraté
Cet article est le numéro 1 sur 8 de la série sécurité informatique

Depuis quelques temps, je reçois régulièrement des invitations ou des appels en absence dans Skype, toujours de la part de jeunes filles, du moins c’est ce que laissent penser leurs pseudos évocateurs, presque toujours à base de prénoms féminins (souvent aussi de

Liste d'appels suspects
Liste d’appels suspects

pierres précieuses) et de chiffres. Bon jusqu’alors je n’y prêtais pas attention, mais j’ai constaté que je n’étais pas le seul dans mon entourage.

Bien sûr, j’ai toujours pensé qu’il y avait un loup, une arnaque quoi! Mais Skype n’est qu’un outil de communication, il ne comporte aucune donnée,

Mais alors quelle est l’arnaque?

Et bien je vais vous le dire!

Je ne reçois ce genre de sollicitation qu’une fois ou deux par mois, mais dernièrement, un appel de ce type est arrivé pendant que je pianotais sur mon smartphone. Un appel visio, d’une jeune fille nommée normande.rouah1. Allez, qu’est-ce que je risque? Je réponds! Premier truc très étrange, je voyais mon interlocutrice avant même d’avoir accepté la communication. Ce n’est pas le fonctionnement normal de Skype, signe indice suspect (le premier était d’être appelé par une jeune inconnue)

Je réponds, mais uniquement en audio, faut pas déconner non plus! Je vois toujours la « jeune fille », mais elle ne peut pas me voir. Je lui parle, mais curieusement, elle ne parle pas. Hmmmm. Son image disparaît, je décide de poursuivre en chattant.

Je rentre dans le jeu

Je joue l’innocent:

« -Bonjour, désolé je ne vous connais pas.

-Non mais je suis nouvelle sur Skype, J’essaie de faire des connaissances et je suis tombé sur votre profil.

-C’est un peu étrange comme démarche

-Ah bon, qu’est-ce qui est étrange? »

Bref, c’est plus fort que moi, j’explique que je me méfie des inconnus sur internet. « Elle » me demande de lui’expliquer pourquoi, pour qu' »elle » puisse se méfier elle aussi. Puis elle me demande mon numéro de téléphone, pour pouvoir continuer la conversation par SMS.

 

Bon, pour cette fois je n’ai pas souhaité continuer. Je lui envoie un dernier message:

« Quel temps fait-il à Abidjan? »

Curieusement, dans les secondes qui suivent, je vois le compte se déconnecter, et même disparaître de Skype (mes messages suivants tombent en erreur indiquant que le compte n’existe pas)

Fin de l’anecdote, je n’était pas d’humeur, et j’avais besoin d’en savoir plus sur les risques. Mais après quelques recherches sur le Net, j’ai trouvé quelques témoignages.

Un continent de « brouteurs »

En fait bien sûr, au bout du clavier, ce ne sont pas des jeunes filles, mais des brouteurs: le plus souvent des gens d’Afrique de l’ouest qui vivent d’arnaques sur Internet. Ils arrivent à envoyer des vidéos de jeunes filles, à la place de leur caméra. Bien sûr ils prétextent toujours que le micro ne fonctionne pas pour ne pas qu’on grille leur voix. Donc ils communiquent par chat. D’ailleurs les témoignages disent souvent qu’avec le recul, ils ne voyaient pas de cohérence entre les gestes de la jeune fille en vidéo, et les textes reçus. Ils ne la voyaient pas taper au clavier notamment, ça devrait quand même éveiller des soupçons non?

D’après les témoignages, ils sont capables d’entretenir une relation virtuelle durant plusieurs semaines, où bien sûr la température grimpe au fil du temps. Et au moment où la relation devient torride, ça se corse. Scénario classique: la fille est en fait en côte d’Ivoire, et elle a perdu sa carte bancaire, ou un prétexte du genre pour qu’on lui envoie un mandat Western Union, bla bla bla, elle remboursera quand elle sera en France.

Je ne sais pas combien tombent dans le panneau. Dans un moment de faiblesse, il y a sûrement un certain nombre de gars qui ont envie d’y croire. En tout cas ils ne reverront jamais leur argent.

Broutons les brouteurs!

D’un autre côté, j’admire la persévérance des brouteurs, qui arrivent à entretenir si longtemps des relations, et probablement des dizaines en même temps, sûrement avec des comptes différents à chaque fois. En signe d’admiration, j’ai décidé à partir de maintenant de tomber systématiquement et volontairement dans le panneau. Je vais être le plus gros pigeon du monde, je vais même faire de la surenchère, ils vont m’adorer. Enfin bien sûr à la fin, ils n’auront jamais d’argent, mais je vais les faire mariner, et ils auront perdu leur temps.

Si vous en faites autant, en connaissance de cause (pas d’argent, pas de Facebook si vous y dévoilez votre vraie vie, même un peu, et si SMS, faites attention que les numéros soient bien français: commençant par +336 ou +337), on peut faire brasser un maximum de vent à ces arnacoeurs (orthographe en référence à l’excellente comédie avec Romain Duris et Vanessa Paradis), et rendre leur business moins rentable. Alors bien sûr, ils trouveront autre chose, d’ailleurs ce que je vous raconte n’est qu’un de leurs scénarios, mas au pire c’est plutôt jouissif de brouter les brouteurs!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.