Protégez vos données (1/2), non mais sérieusement!

Servez vous, prenez mes données

Protéger ses données, c’est facile, c’est pas cher, et ça peut éviter de perdre gros!

Puisqu’on parlait des MOOCs, j’en ai récemment suivi un qui parlait de sécurité informatique, comme ça pour réviser. L’exercice final consistait à synthétiser les grandes lignes de la sécurisation de nos données numériques. Je l’ai rédigé à la manière d’un article, comme ça je fais d’une pierre deux coups, surtout que j’ai eu une bonne note 😉

Vous ne vous en rendez pas toujours compte mais…

Votre ordinateur contient un grand nombre d’informations importantes et personnelles. Il contient notamment un ensemble de documents que vous avez créés ou récupérés : (vos courriers, votre musique, vos photos de vacances…) mais aussi un ensemble de traces que vous laissez et qui pourraient être utilisés par des tiers malveillants : historique de navigation internet, mots de passe…

Il est donc essentiel de protéger votre ordinateur.

 Mais de quoi ou de qui faut il protéger ?

• Des personnes malveillantes, qu’elles soient distantes, ou physiquement proches, et qui pourraient vouloir voler vos données, ou les détruire, pour vous nuire ou pour en tirer bénéfice.

• Des défaillances de votre ordinateur, matérielles ou logicielles, qui pourraient vousfaire perdre vos données. Et je sais de quoi je parle: le disque dur externe où je sauvegardais toutes mes photos est tombé en panne. 2 ans de souvenirs perdus! Ca fait mal au cœur, franchement. Des sociétés permettent dans certains cas de retrouver les données présentes sur un disque dur cassé. On m’a demandé 600€, sans garantie de résultat.

• De vous-même. Une erreur de manipulation est si vite arrivée.

 Quels sont les moyens de se protéger?

Les principes sont les suivants:

• Renforcez la sécurité de votre système pour éviter les intrusions malveillantes.

• Chiffrez (cryptez) vos données

• Sauvegardez vos données

• Ayez connaissance des risques pour avoir les bons réflexes

 Ca a l’air compliqué, mais ça ne l’est pas tant que ça.

Alors faites-le… MAINTENANT! (en lisant la suite)

Laissez un commentaire