Humour de jardinier

Rasta Roquette

J’étais d’humeur factieuse aujourd’hui, alors que je réalisais quelques semis et plantations au jardin. Un peu d’humour ne fait jamais de mal, alors j’en profite pour le partager, toujours dans la philosophie de faire des choses sérieuses sans se prendre au sérieux.

L’idée d’utiliser des branches taillées pour identifier les semis a été repérée sur le net. J’ai juste ajouté ma petite touche. C’est tout bête, simple, naturel, économique, facile. D’une manière générale, le fait d’utiliser au jardin des ressources dont on dispose relève juste du bon sens. Orties, tailles de noisetiers, bambous, feuilles de rhubarbe… tout cela peut être d’une grande utilité.

Comment? Aimez cette page pour le découvrir prochainement, et/ou abonnez vous à nos tableaux Pinterest:

Allez, une autre pour la route?

Michel Berger, si tu nous lis…

Pas radis blanc, humour de jardinier mélomane
Humour de jardinier mélomane

Si vous avez des idées pour courgettes et épinards, je suis preneur!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laissez un commentaire